Lors de son allocution télévisée de lundi, le président Macron a demandé « à tous les employeurs qui le peuvent » de verser une prime de fin d’année à leurs employés.

Le flou persiste néanmoins sur les modalités d’application.

Sans que l’on puisse l’affirmer, il semblerait que cette prime pourrait être défiscalisée et exonérée de cotisations sociales dans la limite de 1 000 € par bénéficiaire. Par ailleurs, elle pourrait être réservée aux salariés dont la rémunération n’excède pas un certain seuil, par exemple 2,5 SMIC.

Rien n’étant encore certain, les employeurs attendent avec impatience des précisions sur ce sujet.